La Confédération Nationale des Foyers Ruraux s’exprime contre la haine et le racisme et pour l’éducation populaire

Le 7 mai 2017, c’est le deuxième tour des élections présidentielles


Montreuil, le 2 mai 2017

Eu égard à l’histoire de notre pays,
Eu égard à la Déclaration des Droits de l’Homme,
Eu égard aux valeurs que nous portons depuis plus de 70 ans, celles de l’éducation populaire qui prônent la solidarité, l’autonomie, l’engagement citoyen, l’ouverture à tous, la tolérance, la laïcité,
Quels que soient notre culture, notre culte, notre couleur de peau,
La Confédération Nationale des Foyers Ruraux refuse de cautionner un parti, le Front National, qui revendique l’exclusion, l’ostracisme, le repli sur soi-même, l’autarcie et la sortie de l’Europe.
« La France aux français » est un slogan qui paraît si naturel. Mais pouvons-nous être aussi restrictifs dans son application ?
N’est-ce pas antinomique avec les valeurs de la République pour lesquelles nos parents et grands-parents ont combattu ?
Liberté, égalité, fraternité : veulent-ils toujours dire quelque chose ou sont-ils de vains mots ?
La France, terre de droits et d’asile, est-elle à jeter aux oubliettes ?
Sommes-nous prêts à brader nos libertés et oublier plus de deux siècles de combats menés pour les obtenir ?
Dimanche prochain nous allons élire un nouveau Président de la République.
Après une campagne électorale morcelée entre les affaires et les rejets des partis traditionnels, nos concitoyens vont avoir le choix entre deux candidats dans lesquels ils ne se retrouvent pas forcément en termes d’adhésion.
Cette situation nous interpelle quant à la reconnaissance du vote blanc ou nul qui permettrait de faire entendre la voix de nos concitoyens qui ne se retrouvent dans le choix proposé.
Si voter est un acte essentiel de notre démocratie, nous ne pouvons pas voter pour une candidate, Marine Le Pen, qui entretient le racisme, la haine et le rejet de l’autre.
C’est pourquoi nous vous appelons à voter contre l’extrême droite.
Quant à nous, au sein de la Confédération, nous avons engagé pour les trois prochaines années notre projet citoyen. Nous l’avons appelé : « Libère ta Parole« .
C’est notre contribution au débat, c’est notre engagement, c’est notre manière d’agir ensemble sur nos territoires. En effet, si aujourd’hui, la peur et le rejet de l’autre sont aussi prégnants dans notre société, c’est parce que certains entretiennent ce climat d’intolérance et d’insécurité.
Le terrorisme est fille de l’obscurantisme, de l’endoctrinement, de l’isolement. Elle est une des raisons principales de la montée du Front National, même si ce n’est pas la seule.
C’est pourquoi nous avons décidé de remettre au centre des préoccupations de chacun l’échange, le débat, la prise en compte de l’Autre.
C’est en libérant cette parole individuelle et en la confrontant à une parole collective que nous pourrons combattre l’isolement, le prosélytisme et que nous ramènerons les habitants au coeur de la solidarité, du débat et de l’engagement citoyen.
Pour un monde rural vivant et solidaire

Pascal Bailleau, Président de la Confédération Nationale des Foyers Ruraux

Lien spécial élection

L'Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
4
5
6
7
8
9
10
11
12
20
21
22
25
26
27
28
29
30
31

Focus