La Fédération des Foyers Ruraux 31-65 apporte son soutien au Conseil Départemental 31.

 

Le projet de « métropolisation » par le biais des transferts de compétences de notre département : Quels effets ?

    Notre fédération et nos associations adhérentes situées sur le territoire de Toulouse Métropole ont été alertées sur les effets du projet de « métropolisation » par le biais des transferts de compétences de notre département. Cette alerte conduit la Fédération des Foyers Ruraux 31-65 à affirmer son soutien au Conseil Départemental qui depuis de nombreuses années l’accompagne à travers un partenariat fort.


Les liens qui nous unissent ont permis de développer de nombreuses actions en particulier en direction de la jeunesse mais plus largement à travers l’animation des territoires ruraux ou péri-urbains où nos associations adhérentes par leurs bénévoles maintiennent, et renforcent le lien social. Or, le soutien à la vie associative ne constitue pas une obligation légale pour le département.


Nous nous inquiétons donc du devenir d’une politique portée par une métropole qui ne serait plus aussi volontariste et qui n’aurait plus les mêmes engagements quant à une volonté de garantir un équilibre des territoires.


Nous nous inquiétons à plusieurs niveaux de ce transfert de compétences sur le devenir de nos actions et sur la cohésion de ces actions sur l’ensemble du territoire comme pouvait le garantir le conseil départemental actuel :
> Quels soutiens et partenariats pour notre fédération qui œuvrent sur l’ensemble du territoire haut-garonnais aussi bien sur le périmètre Toulouse métropole ou hors métropole ?
> Quels soutiens et partenariats pour les associations des communes du périmètre Toulouse métropole, aujourd’hui financées par le Conseil Départemental et qui peuvent légitimement s’interroger sur la difficulté à se faire entendre et reconnaitre par la nouvelle instance ?
> Quels soutiens et partenariats pour les associations du reste du territoire qui subiront aussi les conséquences de l’affaiblissement d’un Conseil Départemental amputé de capacités financières ?


Cette réforme de transferts de compétences nous apparait comme un risque de grande fragilisation de nos structures déjà très vulnérables.
L’engagement des associations d’éducation populaire comme les Foyers Ruraux vise avant tout à proposer des actions de proximité avec les populations. Cette réforme va un peu plus encore vers un éloignement entre les citoyens et les instances de représentation politique. L’engagement associatif, déjà complexe, ne pourra que souffrir de cette perte de soutien et plus largement de la fracture territoriale qui en découle.


La fédération souhaite exprimer ici tout son soutien au Conseil Départemental et à sa démarche que nous pensons cohérente et fondée. Il nous apparait préférable de continuer le travail de coopération entre la métropole et le CD31 qui a été initié par ce dernier en juin 2018, garantissant l’équilibre territorial qu’avec le Conseil Départemental, nous défendons.


Notre conseil d’administration reste mobilisé, il se fera l’écho auprès des associations du réseau des avancés et des décisions liées à ce projet. Nous espérons que le Conseil Départemental 31 et sa détermination seront entendus et porteront leurs fruits pour le bien de chaque citoyen Haut Garonnais.

L'Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
5
6
9
10
11
12
13
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Focus